Sélectionner une page

Pharmacie de la Gare

Nos conseils

Pourquoi Bouger c’est bon

En 2008, l’OMS rappelait que, chaque année dans le monde, au moins 1,9 million de personnes (dont plus de 600 000 dans la région européenne de l’OMS) meurent des conséquences de l’inactivité physique. D’où l’importance accordée par l’organisation à la sensibilisation du public aux bienfaits de l’activité physique pour la prévention de plusieurs maladies non transmissibles très répandues. Les résultats des centaines d’études réalisées sur ce sujet sont tous concluants et même parfois étonnants : bouger et stimuler régulièrement notre corps recule non seulement l’apparition de nombreuses maladies, mais dope aussi notre immunité, repousse les symptômes de l’Alzheimer, ralentit l’incidence des cancers du sein, gère notre stress… Après 50 ans, l’exercice physique devient même la meilleure arme antivieillissement. L’effort à consentir n’est pas énorme :
il s’agit de faire au moins trente minutes d’exercice physique cumulatif par jour, tel que la marche, la marche rapide, des exercices appropriés, sains et agréables ou n’importe quel type de sport. En pratiquant quotidiennement des activités physiques d’intensité modérée à vigoureuse de plus de trente minutes, on apporte des bienfaits supplémentaires sur le plan de la santé. Les enfants et les jeunes ont besoin d’un exercice physique vigoureux supplémentaire de vingt minutes trois fois par semaine. La lutte contre l’obésité exige au moins une heure d’exercice physique d’intensité modérée à vigoureuse par jour.

La source principale d’activité physique bonne pour la santé inclut des activités aussi banales et simples que marcher, faire une promenade digestive, circuler à vélo, jardiner, nager, faire le ménage, utiliser les escaliers plutôt que l’ascenseur, pratiquer un sport récréatif ou danser.

C’est bon pour la tête

Lorsqu’on parle d’activité physique, on pense uniquement poids et silhouette. On a tort. Il s’agit aussi de bouger son corps pour éviter la surchauffe… mentale. Car, lorsque les pensées se bousculent, mais que le corps fait du surplace, rien ne va plus. Pas besoin, pour autant, de s’épuiser.
Il suffit de bouger assez pour évacuer les tensions. Avec l’effort, on élimine en effet un certain nombre de toxines, via la sueur, mais aussi d’idées parasites. Même si la sédentarité n’est pas à l’origine d’un mauvais état de santé mentale et psychologique, on sait que la participation à l’activité physique permet de réduire les niveaux de stress, d’anxiété et les symptômes dépressifs chez les personnes atteintes de ces affections.

Une activité physique soutenue, comme l’aérobic, a aussi l’avantage d’exercer une action très efficace sur les états anxieux : les endorphines qu’elle produit déclenchent une sensation agréable qui neutralise l’angoisse.

C’est bon pour le coeur

Pratiquer une activité physique régulière diminue de 50 % les risques de maladies cardiovasculaires et de 30 % la mortalité. Marcher, courir, jardiner, bricoler, danser, faire son marché… Peu importe ! A tout âge, l’essentiel est de bouger 3 à 4 fois par semaine pour protéger son coeur. A chaque activité musculaire correspond une réponse cardiorespiratoire ajustée.

C’est bon pour la silhouette

Il existe une relation directe entre le poids et l’activité physique. les tissus graisseux de notre organisme constituent en effet une sorte de banque de réserve énergétique. Lorsqu’on s’active, les muscles font appel à cette banque et la réserve graisseuse diminue. Si on veut éviter de prendre du poids, il est donc indispensable de bouger quotidiennement pour maintenir cet équilibre entre masse graisseuse et masse musculaire. L’activité physique a un autre avantage : on pense moins à manger, à grignoter. Enfin, en luttant contre la prise de poids, l’activité physique aide aussi à combattre de nombreuses maladies. Une surcharge pondérale peut être à l’origine de risques de maladies cardiovasculaires, de diabète, de certains cancers, de troubles métaboliques ou d’arthrose du genou.

C’est bon pour nos os, nos articulations et nos muscles

Les stimulations provoquées par l’activité physique exercent plusieurs actions bénéfiques au niveau de l’appareil locomoteur : elles favorisent le renouvellement des cellules osseuses, maintiennent la souplesse et le bon fonctionnement des articulations, augmentent et fortifient la masse musculaire, aident à conserver une silhouette harmonieuse. Bouger réduit les risques d’ostéoporose, une maladie du squelette qui entraîne une raréfaction du tissu osseux et altère progressivement la structure des os qui deviennent plus fragiles. Les fractures surviennent plus facilement, notamment après une chute anodine.