Sélectionner une page

Pharmacie de la Gare

Nos conseils

Les enfants? A l’ombre!

Un nourrisson ne peut pas dire qu’il a trop chaud, que le soleil est trop fort ou qu’il a soif. Il ne peut pas non plus se déplacer à l’ombre. Alors, devançons ses besoins.

 

C’est durant l’enfance, avant l’âge de 18 ans, que nous nous exposons le plus au soleil (entre 60 et 80% de la dose totale reçue pendant la vie) et que nous commençons à entamer notre capital soleil. Le fait d’avoir attrapé plusieurs coups de soleil graves durant l’enfance ou l’adolescence est l’un des facteurs qui prédispose au cancer de la peau. Parmi les autres facteurs figurent le fait d’avoir le teint clair (peau qui ne bronze pas facilement), les cheveux blonds ou roux et les yeux pâles (bleus, gris ou verts), d’avoir fait de longs séjours dans les climats chauds, de fréquenter des salons de bronzage ou d’utiliser des lampes solaires, des réflecteurs, etc.

Pas de soleil pour bébé Chez les nouveau-nés, le système qui protège la peau n’est pas développé. Par rapport à son poids, un enfant a plus de surface de peau qu’un adulte, et celle-ci est plus mince, ce qui la rend très sensible aux brûlures. Lorsqu’il attrape un coup de soleil, c’est donc plus grave.

Avant l’âge de 3 ans, les enfants ne devraient pas du tout être exposés
au soleil, afin de prévenir le vieillissement de la peau et la déshydratation. Même à l’ombre ou sous un parasol, ils devraient porter chapeau, T-shirt, short et lunettes de qualité, conçues exprès pour eux. Comme 40% des rayons UVB peuvent être réfléchis par le sable et le béton, habituez votre tout-petit à porter des lunettes de soleil qui bloquent les rayons ultraviolets.

Ces règles de prudence restent les mêmes lorsque junior marche et qu’il devient difficile de l’empêcher de jouer au soleil. Les enfants de parents ayant le teint foncé doivent aussi être protégés.

Dès l’âge de 1 an, on peut appliquer, une demi-heure avant de sortir, une crème solaire spéciale enfants sur toutes les parties non couvertes. Une opération à renouveler souvent. Certains produits peuvent irriter les yeux. Si votre bébé pleure ou si votre enfant se plaint de douleurs aux yeux, essayez une marque différente.

Utilisez un produit qui filtre la majorité des rayons UVA et UVB. Appliquez généreusement le produit sur les régions exposées, y compris les oreilles, le nez, le dessus des pieds et l’arrière des genoux et répétez souvent l’application, surtout après la baignade ou si l’enfant transpire. S’il joue beaucoup dans l’eau, choisissez une lotion à l’épreuve de l’eau.

Pour le reste, les conseils sont les mêmes que pour tous : pas d’exposition aux heures les plus chaudes de la journée et boire régulièrement de l’eau.

En cas de coup de soleil Plus l’enfant est petit, plus un coup de soleil est potentiellement grave. Dans les cas bénins, donnez suffisamment à boire, appliquez des compresses froides, renouvelez-les souvent et utilisez des lotions calmantes. Si nécessaire, donnez du paracétamol en respectant le dosage selon l’âge.

En revanche, si votre enfant a, en plus, des maux de tête, présente une somnolence, une fièvre élevée et des cloques cutanées, téléphonez à votre médecin.